COMMENT COMMUNIQUER SUR SON ÉVÈNEMENT ?

Organiser un évènement c’est un travail de longue haleine parce qu’il faut penser à tout. Et dans tout, il faut aussi entendre la communication. Car même le meilleur évènement a besoin de buzz pour optimiser la présence, clé du succès. Les meilleurs supports de cette communication ? Dans un 1er temps, les réseaux sociaux, vecteurs d’une grand visibilité à alimenter d’infos exclusives. Mais surtout, les médias, garants de la légitimité de cet évènement et parfois même partenaires officiels voire sponsors. Chez CUB, nous avons l’habitude d’organiser des évènements mais aussi de le médiatiser, réflexe incontournable de communicantes !

RETOUR EN IMAGES SUR UN ÉVÈNEMENT PHARE DE L’AGENCE : LE SALON BOUCLES D’ÉBÈNE.

Depuis 2004, Boucles d’Ebène, l’association qui promeut la beauté afro-caribéenne, organise régulièrement un salon grand public. Avec des exposants spécialisés, des conférences sur la beauté du cheveu au naturel et des grands moments de partage. Si nous accompagnons BE toute l’année pour diffuser l’expertise d’Aline, la fondatrice, le salon est quand même un grand temps fort. Il faut que les médias en parlent en amont,. Pour inciter leurs lecteurs à venir sur le salon et qu’ils viennent découvrir le salon le jour J.

1/ LA STRATÉGIE

Quelques mois en amont, pour pallier les délais de bouclage de la presse notamment, nous organisons une conférence de presse. Le but ? Annoncer le salon, communiquer de façon corporate et donner des exclusivités aux médias. Pendant cette conférence, Boucles d’Ebène présente son concept à ceux qui ne le connaissaient pas. Les créatrices annoncent le lieu du prochain salon et font venir un ou deux exposants qui expliquent en quoi ce salon est différent des autres. Nous remettons un dossier de presse aux présents et l’envoyons par emailing à ceux qui n’ont pas pu venir. Ensuite, nous présentons toutes les facettes du salon via des campagnes d’emailing informatif à partir de M-2, toutes les 2 semaines. Enfin, lors du salon, nous sommes présentes les 3 jours pour accueillir les journalistes qui sont venus assister à l’événement, leur faire faire un tour du salon, organiser les interviews de l’équipe…

2/ LES RÉSULTATS

Meilleurs à chaque édition ! Chaque année de salon, de plus en plus de journalistes viennent découvrir cet événement qui ouvre ses portes à tous. Et les médias qui écrivent dessus sont de plus en plus importants et généralistes. Pour l’édition 2017, nous avons négocié plus de XX partenaires (Brune, L’Eclaireur des Coiffeurs, Amina, Fashizblack, Divas, Coiffure de Paris, Africa n°1, Africa 24).
La dernière édition a eu l’honneur d’être relayée dans plus de 120 publications. 

L’Association Boucles D’Ebene a ainsi bénéficié depuis le début de notre partenariat en 2013 (oui, tout à nos débuts) une visibilité aussi bien sur les médias grand public que spécialisés en coiffure ou ethniques : Le Monde, MagicMaman, Elle, New African Woman, TV5 Monde, Cheek Magazine, 20 minutes, Madame Figaro, Le Monde Afrique, Le Point Afrique, BFM, Terra Eco, Biblond, Le Parisien, Cosmétique Mag, Causette, AFP, Mediapart, Styles … 

Nous sommes très fières d’avoir accompagné les éditions 2015 et 2017. Vivement la prochaine, pour changer encore le regard sur la beauté afro-caribéenne !

Organiser un évènement avec CUB; c’est ici.

 

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.