Tour d’horizon des tendances actuelles dans le monde des relations presse

Tour d’horizon des tendances actuelles dans le monde des relations presse

Le monde des RP évolue rapidement pour s’adapter aux nouvelles attentes des médias, des consommateurs, mais aussi des entreprises. En 2024, on distingue cinq tendances majeures pour rester au top dans ce milieu. Entre éco responsabilité et digitalisation du domaine, on fait le point.

Les portages éco-responsables 

On ne va pas se mentir, l’empreinte écologique des relations presse a longtemps été un problème. Aujourd’hui elle est une préoccupation de plus en plus centrale et nombreuses sont les marques et agences qui optent pour des portages éco-responsables. Comment ? En minimisant leur impact via l’utilisation de colis réutilisables comme ceux proposés par le concept français : Hipli. Ces colis, conçus pour être utilisés jusqu’à 100 fois, réduisent considérablement les déchets d’emballage. D’autres alternatives intéressantes incluent les emballages compostables et les matériaux recyclés, comme les cartons fabriqués à partir de papier recyclé ou des packagings en matières biodégradables. En choisissant des options plus durables, les marques et les agences montrent leur engagement envers l’environnement et sensibilisent de fait la sphère médiatique au problème. 

Lire aussi : Iconogreen : réduire les déchets publicitaires, une initiative qui porte ses fruits

Organiser des voyages presse … qui ont du sens

Le voyage presse n’est pas seulement une occasion de détente et de découverte, il doit aussi être en parfaite cohérence avec les valeurs de la marque qui l’organise. Organiser des voyages presse responsables et authentiques, c’est la tendance. Mais cela permet surtout de renforcer l’image positive de la marque et de créer des expériences mémorables pour les journalistes. Par exemple, en 2023, chez CUB, nous avons organisé un voyage presse dans le sud de la France avec la marque Ethiquable. L’idée était de faire découvrir aux journalistes les champs où sont cultivés les ingrédients des produits de la marque, de rencontrer les producteurs, mais aussi de leur offrir une immersion complète dans l’univers Ethiquable avec un atelier pour fabriquer leur propre soin. L’objectif ici était de proposer des expériences enrichissantes et alignées avec les engagements de la marque, tout en minimisant l’impact environnemental, puisque nous avions toutes pris le train.

Miser sur la force du digital 

La digitalisation des dossiers de presse est une tendance qui s’impose… En optant pour des formats numériques, les agences et les marques, non seulement réduisent leur empreinte carbone, mais gagnent en efficacité et en interactivité. Les dossiers de presse digitalisés peuvent inclure des vidéos, des animations et des liens interactifs, ils offrent une expérience plus riche et plus engageante pour les journalistes qui auront plus de facilité à se souvenir des informations données. On ajoute l’utilité précieuse des réseaux sociaux. Les comptes des agences deviennent des plateformes incontournables pour la diffusion de ces contenus et peuvent agir en complément d’info pour les journalistes et les influenceurs mais aussi toucher un public plus large et plus diversifié. Ils offrent aussi l’avantage de recueillir des feedbacks instantanés et de mesurer l’impact des campagnes de presse en temps réel.

Comme Une Bavarde est présente et active sur les réseaux sociaux ! On y partage les retombées médiatiques de nos clients, notre vie à l’agence, le résultat de campagnes et d’autres formats ludiques qui créent de l’engagement.

Les webinaires et les évènements virtuels ont le vent en poupe

On reste dans la tendance du digital, avec les webinaires et les évènements en visio conférences qui sont de plus en plus fréquents. Organiser ce genre de meetings virtuels permet de réunir les journalistes et les influenceurs sans contraintes géographiques. Ces événements peuvent inclure des présentations de produits, des interviews exclusives et des sessions de questions-réponses, sans perte de temps dans les transports pour les journalistes et de déplacements à l’autre bout de la planète pour les marques. 

Lire aussi : 6 raisons de confier sa com à une agence

Micro-influenceurs, un atout pour les marques et les agences

Pour les agences, comme pour les marques, collaborer avec des micro-influenceurs (entre 5k et 100k abonnés) permet de créer des contenus authentiques et de qualité, tout en touchant des communautés de plus en plus larges. Les micro-influenceurs sont souvent perçus comme plus proches de leurs audiences par les abonnées, c’est cette proximité, cette impression d’écouter les conseils d’un(e) ami(e) qui change la donne et renforce la crédibilité des messages diffusés.

Par Coralie Techer